Contraception à court terme

Patch hormonal

Le patch hormonal est un dispositif autocollant d’env. 2 x 2 cm qui se colle sur la peau au niveau des fesses, du ventre, de la partie extérieure du bras ou du buste. Le patch doit être changé toutes les semaines pendant 3 semaines, puis il faut respecter une semaine de pause sans patch.

Les hormones sont absorbées par la peau et transportées au site d’action par la circulation sanguine. Le patch libère tant un oestrogène qu’un progestatif, inhibant ainsi l’ovulation. Il empêche la prolifération de la muqueuse utérine et entraîne un épaississement de la glaire cervicale, qui empêche les spermatozoïdes de progresser jusque dans l’utérus.

Mécanisme d’action
Hormonal
Utilisation
Hebdomadaire
Fiabilité (indice de Pearl* lors d’une utilisation parfaite)
Élevée (0,6)
Retour de la fertilité
Possible immédiatement
Effets potentiels sur le schéma des règles
Règles peu abondantes, de courte durée et régulières au cours de l’utilisation, règles irrégulières (surtout en début d’utilisation), absence occasionnelle ou totale des règles
Avantages
Pas de perte d’efficacité en cas de vomissements/diarrhées, possibilité de repousser les règles
Inconvénients
Le patch est visible et peut se décoller, risque légèrement accru d’événements thromboemboliques artériels et veineux par rapport à la non-utilisation
Effets secondaires éventuels fréquents
Entre autres: réactions au site d’application, troubles mammaires, nausées, maux de tête, acné, labilité émotionnelle, douleurs abdominales