Contraception à court terme

Injection hormonale

L’injection hormonale est une méthode contraceptive hormonale qui ne contient pas d’oestrogènes. Elle est administrée par le médecin et protège contre une grossesse pendant une période de 3 mois.

Même si le progestatif contenu dans l’injection hormonale est injecté dans la partie supérieure du bras/le muscle fessier, il atteint le site d’action en passant par la circulation sanguine: l’ovulation est inhibée. De plus, l’épaississement de la glaire cervicale empêche les spermatozoïdes de progresser jusque dans l’utérus et la prolifération de la muqueuse utérine est inhibée. C’est ainsi que l’injection hormonale protège de manière très fiable contre une grossesse.

Mécanisme d’action
Hormonal
Utilisation
Tous les 3 mois
Fiabilité (indice de Pearl* lors d’une utilisation parfaite)
Très élevée (0,3)
Retour de la fertilité
Après plusieurs semaines à plusieurs mois
Effets potentiels sur le schéma des règles
Règles irrégulières, absence occasionnelle ou totale des règles
Avantages
Utilisation en cas d’intolérance aux oestrogènes, pas de perte d’efficacité en cas de vomissements/diarrhées
Inconvénients
Injection en temps voulu par un gynécologue
Effets secondaires éventuels fréquents
Entre autres: prise de poids, nervosité, maux de tête, douleurs dans la partie supérieure de l’abdomen, diminution de la densité minérale osseuse, acné, dépression