Autres méthodes

Autres méthodes

Ce terme regroupe des méthodes contraceptives qui ne contiennent aucun principe actif. On distingue les «méthodes mécaniques» des «méthodes naturelles».

Dans le cas des méthodes mécaniques, telles que le préservatif, une barrière est créée pour empêcher les spermatozoïdes de pénétrer dans l’utérus.

Les méthodes naturelles, telles que la méthode de la température et la méthode du calendrier, se fondent sur les variations naturelles survenant durant le cycle dans le corps féminin afin de déterminer les jours fertiles et les jours non fertiles du cycle. Leur utilisation exige une discipline rigoureuse et ne convient qu’aux femmes qui connaissent très bien leur corps. Ce type de contraception est comparativement plutôt peu sûre.

Il existe une forme de contraception qui est permanente, contrairement aux autres méthodes présentées ici, nécessite une intervention invasive dans le corps: la stérilisation. Elle ne convient qu’aux couples qui sont absolument sûrs de ne pas (ou plus) vouloir d’enfants. L’intervention chirurgicale unique peut être réalisée tant chez la femme que chez l’homme (vasectomie) et a pour conséquence une contraception permanente et, en règle générale, irréversible. La question de la stérilisation ne sera pas abordée plus en détail dans cette brochure. Si tu as des questions à ce sujet, ton médecin est à ta disposition pour te renseigner.

Le préservatif est le seul contraceptif à être utilisé par l’homme et non par la femme.
Dans le cas de la méthode de la température, la température corporelle est prise et consignée tous les matins.
La méthode du calendrier s’appuie sur une formule permettant de déterminer les jours fertiles et les jours non fertiles des cycles futurs sur la base des cycles menstruels précédents.
Les effets secondaires mentionnés ne sauraient être considérés comme exhaustifs. Informe-toi auprès de ton médecin si tu as des doutes ou si tu souhaites avoir de plus amples informations.